19 bis rue Thabaud Boislareine, 36000 Châteauroux

epudf.ic@gmail.com – 06 52 60 04 57

Cultes

Le culte est un moment privilégié de formation et de rassemblement pour la communauté. Tous ceux qui le désirent, d'où qu'ils viennent, peuvent y assister. La réflexion sur la la Bible y a une place prépondérante.

Le culte est célébré au Temple de Châteauroux (19 bis Rue Thabaud-Boislareine) deux dimanches par mois, à 10h30. On peut y venir par plaisir, par conviction, ou par simple curiosité, chacun est bienvenu. Il est parfois suivi d’un repas convivial, dans la salle annexe.

Un samedi par mois un culte est célébré à Argenton-sur-Creuse (Indre), à 15h00, et un dimanche par mois en Creuse, à 10h30.

Le Culte c’est d’abord un culte rendu à Dieu, en se rassemblant pour le célébrer, le chanter, le prier, et pour se mettre à l’écoute de sa Parole. C’est aussi une possibilité qui est offerte pour faire un pas de plus vers Dieu, et pour enrichir sa propre lecture de la Bible. Et, ce qui ne gâche rien, ce peut être lla joie de se retrouver ensemble.

Il est ouvert à tous. On peut y venir par simple curiosité.

Voici les différentes étapes du déroulement d’un culte :

Le centre du culte est la lecture et la prédication. Avant cela, une première partie prépare à l’écoute de cette parole par une liturgie qui est un dialogue entre le pasteur et l’assemblée qui, elle, s’exprime par le chant.

– Tout d’abord, la louange qui monte des hommes vers Dieu, par la parole et le chant d’un psaume,

– Puis le rappel de la volonté de Dieu, l’exigence infinie d’amour que nous donne le Christ

– La confession des péchés qui est la reconnaissance de son incapacité à faire le bien et du besoin d’en appeler à l’aide et au pardon de Dieu.

– L’assurance de la grâce : la libération par Dieu de tout sentiment stérile de culpabilité, permettant de se remettre debout et en marche.

– Et enfin une confession de foi qui est une réponse à cette grâce

Après la lecture et la prédication, la fin du culte consiste à se rouvrir vers les autres et vers le monde :

– D’abord vers la communauté de l’église par les annonces, puis par la collecte, qui est un acte concret pour l’Eglise, (L’Église vit uniquement par les dons et l’engagement de ses paroissiens) et aussi une réponse personnelle à l’appel de Dieu de nous engager pour son Evangile. Elle est un acte de reconnaissance pour la grâce offerte par Dieu.

– Puis vers le reste du monde par la prière d’intercession, ou l’on présente à Dieu ses préoccupations pour la misère de chacun et du monde en général, demandant aussi son aide pour agir dans ce monde.

– Et enfin la bénédiction qui est le renvoi de chacun dans le monde avec la présence de l’aide de Dieu.

– Une collecte à la sortie destinée cette fois non pas à l’Eglise mais à l’association d’entraide (Diaconat) rappelle qu’il ne suffit pas de prier pour ceux qui sont démunis, mais qu’il faut aussi agir concrètement. Cette collecte permet également que notre premier geste en sortant du temple soit de donner.

Il arrive, qu’une communion appelée Sainte-Cène prenne place au cours du culte, elle a une valeur symbolique, signifiant que ceux qui y participent sont appelés à se réconcilier les uns avec les autres et à se nourrir de l’enseignement du Christ.

Les différents temps du culte sont ponctués par le chant de psaumes et de cantiques permettant à l’assemblée de s’associer au déroulement de la liturgie en répondant à ce qui est dit, et aussi d’exprimer avec d’autres sa louange et sa foi.

Source : etoile.pro

Autres éléments sur le culte protestant réformé dans le site de l’Eglise Protestante Unie

Faire un don